Les potentialités et la créativité des jeunes accueillis

Il est essentiel de prendre en compte l’histoire du jeune, ses difficultés mais aussi de considérer les potentiels individuels. Il s’agit de personnaliser la prise en charge au maximum afin de mettre en valeur ces potentiels. Au sein du groupe de jeunes, il s’agit de valoriser les savoirs de chacun, de les partager pour faire évoluer ceux des autres.

Le jeune accueilli est « porteur de savoir », « porteur de potentialités ».

Le jeune accueilli est un sujet avec une histoire et des expériences. Il a des compétences, des savoirs et des capacités. 

Ce principe implique une posture et une vision où les jeunes sont en capacité d’être (sans considérer d’abord leurs incompétences ou leurs difficultés). L’accompagnement doit permettre de valoriser leurs potentiels, leurs compétences et leur estime de soi, apporter de la créativité à ses jeunes.

Des propositions non figées, des possibles et des recherches de solutions plus individualisées permettent la stimulation de la créativité du jeune. Les projets sont construits avec les jeunes, souvent par leur propre initiative. L’objectif est de valoriser leurs idées pour qu’ils aient une certaine estime d’eux-mêmes. 

Des supports techniques variés 

Les supports techniques sont très divers faisant appel de façon permanente à la notion de créativité. Ils s’appuient aussi à la fois sur les centres d’intérêt du jeune mais aussi sur les passions et compétences de l’équipe des encadrants. C’est ainsi que la passion peut se transmettre et qu’une accroche éducative peut se nouer. 

Les activités sont diversifiées. Elles peuvent s’appuyer sur le quotidien (cuisine, jardinage…). Elle permet une action sur le long terme, une action où chaque jeune prend une place, et où chaque jeune se découvre capable de participer à une œuvre collective. 

Ces activités peuvent également passer par des temps d’accompagnement mis en place au sein de notre atelier de remobilisation, l’UFP (Unité de Formation Pédagogique). La dimension technique est alors plus présente. Les professionnels s’appuient sur des activités très variées (le travail du bois, du métal, du tissu… la fabrication d’objet de décoration, de bijoux…). 

La mise en œuvre et les conditions de réussite

L’accompagnement s’appuie sur les compétences et les potentialités sans stigmatiser les difficultés. Ce principe nécessite aussi d’accepter des régressions, de ne plus avancer pour un temps. L’accompagnement proposé laisse le temps de déconstruire pour reconstruire, adapte les exigences à chacun, au stade où il en est.L’équipe éducative s’appuie sur les envies des jeunes, pour les rendre acteurs et développer leurs compétences. C’est pourquoi l’équipe éducative propose des activités d’investissement en journée. Les activités en journée, pour des jeunes parfois déscolarisés ou sans activités, doivent leur permettre de s’investir, de mettre en valeur et de développer leurs savoirs, leurs potentiels, leurs compétences.

Les jeunes accueillis

Les jeunes accueillisSanté

Les jeunes accueillisScolarité insertion